dimanche 24 février 2013

Pensée du dimanche soir




















(Cliquez sur la photo pour agrandir l'image)

"Le temps court et s'écoule et notre mort seule arrive à le rattraper.
La photographie est un couperet qui, dans l'éternité, saisit l'instant qui l'a éblouie."
(Henri Cartier-Bresson)

3 commentaires:

Nicolas Cytrynowicz a dit…

Je peux le faire pour vous si vous voulez... (effacer le texte)

Au fait, vos pérégrinations vous ont-elles déjà mené sur l'autre blog?

Bonne journée à vous et merci pour vos visites toujours semées de petits cailloux blanc.

Emanille a dit…


Alors OK , effacez !!

Oui, je me suis baladée sur votre blog pour continuer ma découverte de Stasbourg où je n'ai fait qu'un court séjour il y peu, ô combien habillé de tendresse !!^^
Et aussi sur votre page cinéma où vous parlez si bien des 400 coups.
Je suis une curieuse de ce que j"M bien !! ;o)

Belle journée pour vous aussi et vos Entours.

Emanille a dit…

Très jolie votre composition!!

La photo !

Il erre dans la rue, ses souvenirs en bandoulière
L'espérance l'a déserté au milieu de sa vie
Oh! Rien de grave, l'Amour s'est enfui...c'est tout !
Il se souvient de leur premier regard,
La chaleur l'inonde à nouveau de toute part
Un banc pour s'asseoir, vite! Il défaille .

Mais...là...en face, la gràce apparaît
Sortant de chez le fleuriste, elle semble planer
Pourtant un bouquet de fleurs cache son visage
Mais il sait, il sent, la vie revient en lui
Il s'approche d'elle remplit de certitude
Quelques mots à lui chuchoter, vite! Il hésite...

Oh! La bretelle de sa robe glisse sur son bras
Il esquisse un geste mais il ne peut, elle fuirait
Le bouquet semble se déplacer avec élégance
Elle sait qu'il est là, lui, elle pressent son désir
Il voit son visage en lumière et si vivant
Alors, oui, lui parler, vite ! Il parle...

Puis-je faire une photo de vous ainsi
La grâce vous accompagne si joliment, là!
Dans un éclat de rire, elle veut relever la bretelle
<< Non, ne changez rien, ainsi je vous veux
Pour garder de vous l'instant où j'ai basculé
De la défaillance à l'espérance renouvelée >>
Il sent son abandon vers lui. Vite ! Faire la photo...!!