dimanche 25 octobre 2009

Haiku de Chefchaouen















"Sur la montagne sans nom au parfum des pruniers, le voilà calmé"
(Bashô)

3 commentaires:

Thomas a dit…

Ca fait bien longtemps, déja...

Et il faudra bien que je regarde attentivement les photos que j'ai prises la-bas, des mon retour en France !

auteur a dit…

Oui, tu en as prises beaucoup qu'il te reste à redécouvrir !
(du reste, moi aussi)

Emanille a dit…


L'incendie faisait rage mangeant les sapins, ils pleuraient leur étoffe