mercredi 20 mai 2009

Périgueux bleu

4 commentaires:

Bil a dit…

D'une porte à l'autre... Ping pong interne.
http://strasbourg-photos.blogspot.com/2009/05/les-portes-de-strasbourg.html

Cat a dit…

"Petit escargot, montre-moi tes cornes"

auteur a dit…

eh oui !
j'ai toujours été attiré par les portes.
Gamin déjà, en me promenant dans les rues, passer devant une porte fermée me donnait invariablement envie de l'ouvrir. Bien des choses symboliques là-dedans, n'est-ce pas M. Freud?

Cat a dit…

Certes, c'est à analyser !
et c'est un cas bien plus intéressant que celui de ceux qui enfoncent des portes ouvertes !
dixit votre dévouée Psy