dimanche 21 décembre 2008

Au loin...ce n'était pas les corons

3 commentaires:

nicole a dit…

Bonsoir Nicolas,

Malgré le temps qui passe si vite, je remarque que ton talent est toujours présent, remarquable. Il y a une douceur de vivre dans ce blogue et tellement de couleurs, de vie, d'histoire dans l'autre. J'aime venir visiter tes deux mondes. Je te souhaite de joyeuses fêtes et une bonne année 2009. Santé et harmonie...
Bonne continuité comme on dit par chez vous et à la prochaine, tourlou, comme on dit par chez nous au Québec.
Nicole
(qui a les deux pieds dans la neige, encore une tempête et 25 centimètres de neige...)

auteur a dit…

Bonjour Nicole,

Merci de rester fidèle à mes blogs.
Ca fait longtemps déjà !

Il y en aurait à faire des photos dans ta belle province.

Si tu trouves une structure qui accueille les artistes en résidence, je suis partant !!

Joyeux Noël à toi et aux tiens.
(de notre côté de l'Atlantique, les Noëls blancs se font rares et si j'en crois les météorologues ça ne risque pas de s'arranger).

Sylvie Georgin a dit…

Ah tiens, c'est drôle, j'ai toujours cru qu'on écrivait les chorons. Dingue.