vendredi 22 août 2008

Thomas

2 commentaires:

Cat a dit…

"Bien dans ses baskets"

Anonyme a dit…

Le paradoxe de la grandeur .
Pourtant , ces pieds gravissent une longue échelle .