lundi 18 septembre 2006

Le puits


"Tu laves, rinces et remplis des cruches.
Pour qui tant d'eau puisée ?
Ton aimé s'en est allé."

Poème villageois du Pendjab
gracieusement offert par
Michel

2 commentaires:

Cat a dit…

N'accuse pas le puits d'être trop profond. C'est ta corde qui est trop courte.
[Proverbe indien]

Je préfère imaginer le bout du tunnel que le fond du puits!

Strasbourg Photos a dit…

Encore un proverbe parfaitement adapté.
Merci Cat.
Le puits sans fond, c'est celui de la connaissance !