mardi 12 avril 2011

J'ai vu

















(Cliquez sur la photo pour l'agrandir)


"J'ai vu des archipels sidéraux ! et des îles
Dont les cieux délirants sont ouverts au vogueur :
- Est-ce en ces nuits sans fond que tu dors et t'exiles,
Million d'oiseaux d'or, ô future Vigueur ?"

(Rimbaud, Le bateau ivre, extrait)

4 commentaires:

A-noname a dit…

Bel entente entre le texte et la photo

Nicolas Cytrynowicz a dit…

Merci "A-noname" (comme c'est dommage).

Emanille a dit…



Leurs ailes se frôlaient
Perdus dans les airs marins
Les embruns les caressait..

Emanille a dit…



J'écris parfois trop vite...;o)


Leurs ailes se frôlaient
Perdues dans les airs marins
Les embruns les caressaient !!