mercredi 23 mars 2011

Les assis, Shanghai

























(Cliquez sur les photos pour les agrandir)


Mao avait fait inscrire le droit à la sieste dans la constitution .

Où que l'on soit, de jour comme de nuit, on ne peut manquer ces "dormants", parfois couchés parfois assis. 
Certains semblent morts tant ils dorment profondément.

Il est parfois difficile de distinguer les personnes qui exercent leur droit momentané au repos de celles qui n'ont plus que cela pour oublier qu'elles ont faim.

La sieste s'apprend tôt dans les pays asiatiques.

La pratique viendrait des campagnes dans lesquelles la journée est longue et éprouvante.
Le travail y commence très tôt et il faut, de ce fait, scinder la journée pour la supporter.
Les villes auraient accueilli cette façon de faire assez naturellement.

C'est assurément une coutume qui ne laisse pas le voyageur indifférent.

Aucun commentaire: