samedi 12 juin 2010

Graffitis vénitiens

2 commentaires:

Stéphane a dit…

Avec un peu d'imagination, ça se traduirait par : "Il est interdit d'abandonner ses refus" :-)

auteur a dit…

J'ai posté ce cliché aussi en forme de clin d'oeil à l'actualité sportive...
(il s'agissait d'ailleurs d'un pronostic car il avait été planifié avant le match d'hier soir, je devrais me lancer dans le pari sportif puisqu'à présent c'est le nouvel opium du peuple pauvre que le riches veulent lui faire avaler).