mercredi 11 juin 2008

445

8 commentaires:

Cat a dit…

"Pas de deux"

am a dit…

C'est souvent aux chaussures que l'on juge son "homme"; et seventies assuré, coordonné et soigné!!

Bil a dit…

Pavés de bonnes intentions

Rose Chiffon a dit…

François Truffaut s'y retrouverait.

auteur a dit…

...Celui de "L'homme qui aimait les femmes" et de "Vivement dimanche"?
(les jambes des femmes sont comme des compas...)
Ca je le prends comme un super compliment et ça me touche d'autant plus que ce réalisateur a été très important pour moi ("les 400 coups" est à mon avis l'un des plus beaux films qui soit, dont la photographie est un modèle du genre, chaque plan vaut tous les Depardon du monde !) et que pour cette série de photos je n'y avais pas pensé du tout ! C'est tout à fait inconscient.

Rose Chiffon a dit…

Alors il y a peut-être une belle part d'inconscient dans votre façon de photographier. Je reste surprise par cette série parce que je venais y voir des chaussures et finalement on les voit peu, ce qui est montré c'est la marche, la démarche, le rythme des pas (exception pour les bottes à fleurs).

auteur a dit…

Oui, à vrai dire la chaussure en tant que telle je m'en fiche un peu (comme d'ailleurs tout objet en tant que tel). Ce qui m'intéresse en fait c'est la trace de l'humain, sa part prise dans l'objet, sa façon de le faire vivre, etc...
Et pour la série "piétons", c'est la possibilité donnée à l'imagination de penser la personne qui n'est photographiée qu'à un tiers à peu près. Qui est-elle, que fait-elle, que pense-t-elle. La démarche, comme toute gestuelle peut être très révélatrice, le vêtement aussi bien sûr.
Et je pense que pour la photo comme pour toute activité humaine, l'inconscient a la part belle!

Emanille a dit…



Tu es sure
Qu'ils seront-là...??
Des fleurs pleins les bras ?? :)